Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blogue Informatif

Blogue Informatif

Des livres, des produits, des articles et DVD sur la conscience, la santé. Books-Products-DVD's-Articles and Websites for Health & Consciousness Comment faire de l'argent avec l'Internet... How to succeed online.

Les 7 chakras principaux

Les 7 chakras principaux

Tantra femmes

Tantra femmes

Mulhadara signifie "racine". Il est le siège de l'inconscient collectif.

Ce premier chakra a une importance primordiale.

Mulhadara est la zone de transmission de l'instinct vital.

Tout d'abord il s'agit d'un chakra vertical, situé dans la région du plancher pelvien, entre le sexe et l'anus, il est orienté vers la Terre, et son rôle est de permettre à l'organisme de capter les énergies telluriques ou mariales, énergies qui viennent directement de la terre dans laquelle il nous enracine profondément afin que nous restions en contact avec sa force.

Il influence les organes excréteurs et de reproduction. Relié à la cavité nasale, donc à l'odorat, il peut être stimulé par la concentration sur la pointe du nez.

Ce centre régit la sexualité, les os et les graisses, donc toute la structure du corps. C'est à partir de ce chakra que commence l'évolution humaine.

Le premier chakra nous stabilise en nous faisant garder le contact avec la réalité et le concret. Il canalise les énergies cosmiques vers le plan physique.

Il est la somme des énergies qui influent sur le bon fonctionnement du corps, sur les capacités de réussite matérielle, sur la pérénité de l'être au travers de la procréation. Il est le siège de la confiance en soi, de son intégration sociale et de la conscience collective, de l'harmonie avec la nature.

Tout travail spécifique d'ouverture et d'épanouissement doit commencer par lui.
Un fonctionnement harmonieux va permettre de ressentir un lien profond et personnel avec la planète Terre et avec ses créatures, d'affirmer sa stabilité, sa confiance en soi et dans la vie.


Mulhadara trop actif ("ouvert") :

  • Tendances aux excès de plaisirs physiques et matériels : accumulation de biens, course à la richesse, excès de table, abus de boissons alcoolisées, recherche de la jouissance physique immédiate, obsession des plaisirs physiques.
  • Tendances à l'hypertension artérielle, au cholestérol, aux triglycérides, obésité, alertes cardiaques, rhumatismes, arthrites,.
  • Personnes matérialistes, égoïstes, autoritaires, colériques et parfois violentes, peuvent êtrefanatiques, aux comportements immoraux, manque de générosité, agressivité.

Mulhadara bloqué ("fermé") :

  • Constitution corporelle relativement faible, impression de vivre sur un nuage, de perdre pied, sentiment d'insécurité prononcé...
  • Tendances à la rêverie, étourderie, manque de mémoire ou incapacité de mémorisation, distraction, ennui, paresse, lâcheté, apathie, manque de combativité et de dynamisme, instabilité actions irréfléchies...
  • Les problèmes matériels prennent des proportions énormes, incapacité à les résoudre, tendances à fuir la réalité.
  • Troubles des organes sexuels, malformations de l'utérus, tumeurs, fibrômes, impuissance, frigidité, trouble des règrles, perte del'odorat, décalcifications, troubles de la colonne vertébrale...

Action thérapeutique :

Elle est la même pour tous les chakras (voir page précédente) : respiration, concentration, visualisation, méditation en visualisant le chakra.

Swadhisthana signifie "Lieu de séjour du SOI".
Siège de l'inconscient individuel.

Selon les écoles, il est situé dans le plexus sacré, au niveau du coccyx, ou au niveau du Tanden, 3 travers de doigts sous le nombril, il se connecte à Sushumna entre la 2ème et la 5ème lombaire.

Ce chakra est le deuxième des sept mais le premiers des chakras horizontaux. Il est intimement lié au flux et reflux énergétique au plus profond de l'être.

Swadhisthana est est la zone de transmission des liquides du corps (liquides qui transmettent la vie, donc l'énergie), selon le symbole de l'eau : liquide céphalo-rachidien, suc gastrique, sperme, sang, urine, etc.
C'est l'un des trois chakras qui peut être directeur.

C'est bien évidement le siège des énergies sexuelles, de la fertilité liée au symbole de l'eau, de la fécondité, en tant qu'acte de création. Il influe sur tous les organes sexuels, la virilité, la vessie, les ovaires, les menstruations, les reins. Il a la potentialité de mettre en harmonie les organes génitaux et tout ce qui a rapport au désir et au plaisir. C'est en lui que s'épanouit l'énergie féminine et tout ce qui est intuitif.

Chez la femme, dans ce chakra se trouvent tous les éléments par lesquels elle reçoit des impulsions pouvant créer une nouvelle vie.

C'est ici que l'être naissant est protégé, nourri et pourvu de tout ce dont il a besoin pour croitre et s'épanouir.

Nos rapports avec autrui sont profondément marqués par ce deuxième chakra. Celui dont le chakra sacré fonctionne harmonieusement est à l'aise dans sa peau, ouvert aux autres et particulièrement face aux personnes du sexe opposé. Ses sentiments sont spontanés, ses actions créatrices, sa vie sexuelle est harmonieuse.


Swadhisthana trop actif ("ouvert") :

Souvent provoqué au moment de la puberté, du à l'éveil des forces sexuelles qui déstabilisent.
Si l'enfant a manqué de tendresse et de contacts corporels, il peut en résuter une imagination sexuelle débridée, avec un aspect refoulé, et une autre face de la personnalité orientée vers la boulimie sexuelle, la nymphomanie, la recherche de l'acte sexuel sans communion et des pratiques excessives, éxagération des fantasmes inassouvis, frustration.

Swadhisthana bloqué ("fermé") :

Par contre, ce chakra bloqué provoquera chez la personne un manque de sensibilité, de la mélancolie, un sentiment désabusé, et tendra à provoquer une impression de manque.
Encore une fois, on rouvera son origine dans l'enfance, et dans des familles trop rigides.
Au cours de la puberté, l'individu a complètement bloqué ses énergies sexuelles naissantes, ce qui provoque un manque de reconnaissance de sa propre valeur, une somnolence des émotions, et une grande froideur sexuelle.
Manque d'initiative, d'enthousiasme, peur de l'inconnu.

Action thérapeutique :

Est la même pour tous les chakras : respiration, concentration, visualisation, méditation en visualisant le chakra.

Manipura signifie "La cité des Joyaux".

Il est situé dans le plexus solaire, vers la pointe du sternum, et se connecte avec Sushumna entre les 9ème et 12ème dorsales.

Manipûra est la zone de transmission de la conscience de l'énergie physique et de la température.

Un Manipûra harmonieux équilibre la psychomotricité, règle les pulsions et le fonctionnement des idées.

Il donne des personnes infatiguables et vigoureuses pouvant mener à bien plusieurs actions de front.

Il est rataché à l'élément FEU, symbolisant la lumière, la chaleur, l'énergie et l'activité ainsi que la purification sur le plan spirituel.
C'est par lui que nous assimilons l'énergie solaire qui nourrit notre corps éthérique et donc notre corps physique.
Ce chakra est responsable pour une grande part de la qualité de nos relations sociales, nos sympathies et nos antipathies, ainsi que de notre capacité à vivre des relations émotinnelles durables.

Notre état d'âme dépend en grande partie de la quantité de lumière que ce chakra va laisser pénétrer en nous. Si ce chakra est harmonieux, nous nous sentons ouverts, éclairés, joyeux. En cas de blocage, notre humeur est déséquilibrée et sombre.

C'est le centre où se situent le pouvoir et la volonté affirmée. Siège de la personnalité, il représente l'identification sociale et l'indépendance.
Correspondant à la zone où les aliments se transforment en énergie, il est important qu'il soit ouvert car il est le passage de la source énergétique temporelle ou physique.

Ce centre régit tout le système digestf. Il est considéré comme l'intermédiaire entre le corps physique et les corps subtils, point médian entre la Terre et le Ciel.


Manipûra trop actif ("ouvert") :

  • Concerne tout le système digestif : les personnes sont obsédées par l'alimentation et les régimes.
  • Cirrhoses et autres troubles du foie et de la vésicule biliaire, pancréatites, gastrites, troubles intestinaux et circulatoires, vomissements, diarrhées, spasmes, relèvent d'un Manipura en excès.
  • Sur le plan psychique, on a des personnes orgueilleuses, immodérées, haineuses, colériques, vaniteuses, excessivement rationnelles, éprouvant otujours le besoin d'expliquer, de démontrer, de prouver.

    La majorité des êtres humains vivent actuellement à ce niveau, par la force négative du matérialisme et de l'agressivité.

Manipûra bloqué ("fermé") :

  • Son blocage amènera également des troubles digestifs, des ulcères et même sur un temps prolongé des cancers de la sphère stomaco-biliaire.
  • La personne n'arrive pas à prendre sa place dans la vie, à se mettre en valeur, ne sait pas agir, pas décider, ne sait pas dire NON. Elle manque de combativité, a tendance à abandonner les projets, a peu d'instinct de révolte, est soumise aux ordres et aux désirs des autres.
  • Dans les situations difficiles, elle se sent mal à l'aise, ce qui provoque de l'agitation, de la nervosité, et très souvent de mauvaises décisions.
  • Elle voit partout des obstacles s'opposant à la réalisation de ses projets.

Action thérapeutique :

Est la même pour tous les chakras : respiration, concentration, visualisation, méditation en visualisant le chakra.

Anahata signifie Point de vie. Il est la porte de l'âme. Il est le centre du coeur.

Il est situé entre les omoplates.

Anahata est la zone de transmission de l a conscience physique de l'air. Le siège de l'instinct émotionnel.
Là réside l'âme individuelle et la perception de la connaissance intérieure. Anahata est aussi le siège de l'équilibre corporel.

Ce chakra du coeur est le centre du système des chakras, car il fait la jonction entre les trois centres psycho-émotionnels inférieurs et les trois centres mentalo-spirituels supérieurs.
Grâce à ce chakra, nous ressentons la beauté de la nature, de la musique, de la poésie...

La fonction principale du chakra du coeur est l'union par l'amour, sous toutes ses formes, y compris les tristesses, douleurs, mélancolies provoquées par la perte de l'amour.

Mais cet amour qui va tendre vers "l'Amour Universel" doit commencer par l'amour de nous-même, nous aimer nous-même, nous accepter tel que nous sommes.

Lorsque nous souffrons de douleurs ou de maladies, nous pouvons accélérer considérablement la guérison en envoyant de l'amour à l'organe malade, car nous disposons là d'un vaste potentiel de transformation et de guérison - pour nous-même et pour autrui - mais cet amour doit venir du plus profond de notre être, et nous devons l'accepter (et nous accepter) de même.

Les personnes vivant en harmonie sur ce chakra, porte de l'âme, imposent le respect et l'estime par leur stabilité mentale. Elles atteignent au détachement, à la sagesse, à la compassion, à l'équilibre entre le physique et le psychique, ainsi qu'à l'harmonie entre le monde intérieur et le monde extérieur.
Les sentiments sont dénués de conflits, tous les actes dela vie sont vécus avec sincérité.


Anahata trop actif ("ouvert") :

Une trop grande "ouverture" du chakra du coeur peut amener à des extrêmes : soit un Amour Universel sans limite amenant au don de soi (ce qui va donner des personnes dont la vie est totalement dévouée à aider les autre) mais on risque aussi de trouver un égocentrisme et narcissisme total : la personne est carrément amoureuse d'elle-même et ne s'intéresse aux autres qu'à travers elle-même, à travers ce qu'ils peuvent lui apporter.

  • Tendance à une générosité excessive dans le seul but d'avoir une reconnaissance en retour.
  • Tendance à un excès de passions amoureuses non partagées et dévastatrices.
  • Sentiment de supériorité dû à un amour de soi trop exclusif.
  • Sentiment d'être exploité et incompris des autres en raison de l'amour excessif qu'on leur porte, amour qui est en fait un amour égoïste n'admettant pas l'échec.
  • Problèmes cardiaques, altérations du rythme cardiaque, certains troubles de la circulation sanguine.

Anahata bloqué ("fermé") :

Un chakra du coeur bloqué vous rend vulnérable et dépendant de l'amour des autres.
Vous avez peur d'être blessé, vous êtes triste et déprimé.

  • Froideur, indiférence, "sécheresse du coeur", états dépressifs sont symptomatiques de ce blocage.
  • Incapacité à aimer, indifférence. Incapacité à manifester son amour par peur du rejet et de l'échec.
  • Echecs fréquents et répétés dans les relations amoureuses, sentiment de rejet.
  • Manque de générosité, égoïsme, repli sur soi, sentiment de solitude. Les relations amicales et sociales se dérobent, se détournent de vous.
  • Souvent par des activités physiques ou intellectuelles excessives, une "fuite en avant", la personne se persuade de n'avoir pas besoin de l'amour des autres et se protège contre d'éventuelles douleurs et ce qu'elle ressent comme des attaques.
    Le résultat est souvent une personne médisante, ingrate, instable, possessive, arogante, sarcastique, froide et cruelle.
  • Sur le plan physique, tous les problèmes liés au coeur, à la circulation sanguine, ainsi que toutes les affections qui touchent les voies respiratoires.

Action thérapeutique :

Est la même pour tous les chakras : respiration, concentration, visualisation, méditation en visualisant le chakra.

Vishuddi signifie Pureté. Il est le siège du son dans le corps.

Il est situé au niveau de la gorge.

Vishuddi représente la zone de transmission de la conscience physique de l'équilibre supérieur.

Symbole de pureté, il est considéré comme étant la porte de la libération

Il a une influence directe sur la thyroïde, les parathyroïdes et les cordes vocales.
Si ce chakra fonctionne de manière équilibrée, la voie est harmonieuse, le langage clair, la personne a la capacité de s'exprimer pleinement.
C'est le chakra des grands orateurs et des spécialistes de la communication.

Grâce au chakra de la gorge, nous extériorisons tout ce qui vit en nous : autant nos sentiments de joie que ceux de tristesse.

Ce chakra correspond également à la fonction sensorielle de l'écoute : nous ouvrons nos oreilles pour écouter toutes les voies de la création, qu'elles soient ouvertes ou cachées. Nous développons ainsi une confiance à toute épreuve en notre guide suprème personnel, nous percevons notre propre voix intérieure. Il nous permet de prendre conscience de notre véritable objectif dans cette vie et sur ce plan de conscience, d'entrer en communication avec des entités d'autres plans d'existance, de recevoir et de transmettre des messages qui nous parviennent des plans subtils.

Vishuddi harmonieux donne la possibilité de s'exprimer de toutes les manières, par la créativité, et donne également le don d'écouter les autres avec le coeur et la compréhension intérieure.

Générateur de vitalité et de longévité, Vishuddi prévient les troubles de la vieillesse, apporte tranquilité d'esprit, sérénité, bonté, endurance.

Les dons et les pouvoirs que nous connaissons chez les yogis accomplis sont liés à l'activation de ce chakra qui donne aussi la capacité de transmettre un enseignement spirituel.


Vishuddi trop actif ("ouvert") :

On retrouve un fonctionnement excessif du chakra de la gorge chez les gens qui manipulent les autres par leurs discours ininterrompus, ou essayant d'attirer l'attention sur eux par un flot de paroles.

  • Très peu sûre d'elle, la personne ne s'autorise pas à paraitre en position de faiblesse, et va tenter le tout pour le tout pour sauver une apparence de force.
  • Tendances au bavardage ininterrompu, manque de capacités d'écoute, volonté de toujours avoir raison, mauvaise foi.
  • Pour cacher son manque de confiance en elle-même, la personne aura tendances a utiliser une ironie perpétuelle, et des attitudes théatrales hors de propos, avec force mouvements excessifs des bras et des mains.
  • Elle aura tendance à passionner les débats à l'excès, et on retrouve souvent des tendance à la mythomanie et à la mégalomanie.

Vishuddi bloqué ("fermé") :

Le langage est grossier et brutal ou sobre et froid.

  • Des complexes inconscients de culpabilité et d'angoisse empêchent de voir ou d'exprimer librement les émotions, les pensées, les besoins ou les sensations.
  • Tout cela peut se traduire par de la timidité, des bafouillages, bégaiements, difficultés de langage, une voix cassée, aigrelette ou inaudible, de la nervosité, le discours est souvent décousu voire incohérent.
  • On rencontre dans ce cas des personnes profondément attachées aux traditions, ayant peur de changer de lieu, de travail, de pays, de situation.
  • La personne manque d'expressions du visage et fait peu de mouvements du corps et des mains pendant une conversation. Elle manque d'assurance, doute sur ses propres capacités de persuasion.
  • Dépressions profondes, insomnies sévères, nervosité, angoisse, hallucinations, troubles respiratoires, affections des bronches, troubles du vieillissement, amaigrissement ou prise de poids... sont autant de troubles en rapport avec la thyroïde, glande gérée par ce chakra.

Action thérapeutique :

Est la même pour tous les chakras : respiration, concentration, visualisation, méditation en visualisant le chakra.

Ajna signifie Autorité. Prise de conscience et connaissance intérieure directe de la réalité.

Il est situé entre les sourcils.

Ajna représente la zone de transmission des sens subtils. Siège de tous les processus de prise de conscience.
Associé à l'hypophyse, il gouverne les fonctions extrasensorielles. Lien entre la conscience et les facultés supérieures du cerveau, il est le siège de l'âme.
Très puissant, ce centre éveille la force créatrice de l'être.

Les grands NADIS Ida et Pingala croisent en Ajna, ainsi la physiologie de ce chakra est très complexe : il gouverne tout le système endocrinien, l'intellect et la mémoire.

C'est par le "troisième oeil" que passe la force créatrice de la pensée, la force du "Verbe".
Plus l'être évolue, plus il prends conscience de ce pouvoir créateur.

Ce chakra n'est "ouvert" (positivement) que chez très peu de gens, car son ouverture va de pair avec une forte évolution de la conscience, et donc un gros travail de recherche spirituelle. Mais cette "ouverture" n'est pas nécessaire, et il peut fonctionner harmonieusement (être équilibré) malgré un faible développement.

Clarté d'esprit, capacité de concentration, conscience de l'énergie, altruisme, intuition et prémonitions font partie des qualités apportées par un développement harmonieux de ce chakra, ce qui améliore la vision intérieure, donnant accès à tous les plans subtils de la réalité.


Ajna trop actif ("ouvert") :

  • Un fonctionnement trop actif de ce chakra, si de leur côté les chakras de base ne sont pas correctement harmonisés, peut amener à une l'intellectualisation excessive de la moindre chose, et souvent à prendre "la grosse tête".
  • Il peut mener aussi au mysticisme et à l'irrationnel avec un rejet du réel, du matériel et du plaisir.
  • On trouve aussi dans ce cas des séducteur / trices pervers, sûrs de leur supériorité intellectuelle, affichant mépris des autres et arrogance.
  • Un dérèglement de Ajna va donner des personnes écartelées entre doutes, rêves et illusion, qui vont finir par s'isoler et perdre contact avec la réalité.

Ajna bloqué ("fermé") :

  • A l'inverse, Ajna bloqué va provoquer une vie entièrement dominée par les besoins matériels, des besoins physiques, les émotions irréfléchies.
  • Rejet et refus de tout ce qui parrait irrationnel à première vue, sans aucun essai de réflexion, incapacité à l'intellectualisation, désintérêt des cultures, du savoir, des sciences, manque de curiosité.
  • Refus des vérités spirituelles parce qu'elles parraissent basées sur l'imagination, ou qu'elles sont des rêveries absurdes sans aucun intéret.
  • La pensée s'oriente essentiellement en faveur des opinions dominantes, comportement de "mouton" en société, adhésion aux idées toutes faites, aux préjugés, ce qui peut provoquer stress et panique lorsque l'on sort des sentiers battus.
  • Insomnies, céphalées, migraines, maux de tête chroniques, troubles de la mémoire, surdité, sinusites ...
    perturbation de l'irrigation sanguine du cerveau, certaines tumeurs cérébrales, certaines douleurs cervicales et de la colonne vertébrale.
    Ajna joue un rôle fondamental dans toute la chimie du corps...


Action thérapeutique :

Est la même pour tous les chakras : respiration, concentration, visualisation, méditation en visualisant le chakra.

Sahasrara se dit aussi "Lotus aux mille pétales". Siège de l'accomplissement de l'être humain.

Il est situé au sommet du crane.

Il est symbolisé par un lotus aux mille pétales, s'ouvrant à l'existence éternelle et infinie.

Sa constitution et ses effets sont différents de ceux des autres chakras, car nous atteignons un pôle spirituel en relation avec le Cosmos et l'Energie Universelle.
Nous ne pouvons pas intervenir à ce niveau.

Ce chakra est celui des mystiques. Centre de l'extase et de l'illumination, il libère de la roue des réincarnations.

Il est le siège du savoir, de l'intelligence du raisonnement et de la conscience.

Dernier chakra mais premier par l'importance qu'il prend sur le chemin de lumière, il est le point d'entrée dans le corps humain de l'Energie Universelle, de l'énergie cosmique, dont la puissance n'a aucune limite. C'est par une communion avec cette énergie, une acceptation de la présence Divine, que l'être inspiré pourra réaliser des guérisons.

Pareil à la lumière incolore qui réunit toues les couleurs du spectre, le chakra supérieur réunit toutes les énergies des chakras inférieurs. Par le développement du septième chakra, les derniers blocages limitatifs des autres chakras seront également libérés, et leurs énergies pourront atteindre les fréquences les plus élevées.


Sahasrara trop actif ("ouvert") :

  • Ce chakra n'est jamais trop ouvert ou trop actif, mais par des "manipulations" imprudentes, il peut être "dérèglé" et en désharmonie. Dans ce cas la personne ne se sent pas faire partie de ce monde, se sent exclue, en perte d'identité, son égo est dilué, et cela peut aller jusqu'à la folie.
  • Certaines personnes dont la couleur de naissance est le violet, vivent en excès sur ce chakra : elles ont beaucoup de peine à vivre normalement, n'ont jamais "les pieds sur Terre" et doivent impérativement travailler assiduement sur les premiers chakras pour s'assurer une stabilité qui leur échappe.
  • Dans ses effets néfaste, ce centre des mystiques est aussi celui des délires mystiques (difficilement guérissables), des schizophrènes et des drogués. S'il délivre de la peur, il peut être extrêmement dangereux. Certains mystiques en plein délire s'exposent à des manifestations et des pulsions négatives et violentes.

Sahasrara bloqué ("fermé") :

  • Un chakra coronnal bloqué peut avoir pour conséquence des personnes ressentant une sorte d'absurdité face à la vie, tout en ayant peur de la mort. Pour refouler et ignorer ce vide, elles se lancent dans un surcoit d'activité, en se chargeant de nouvelles responsabilités, pour se prouver qu'elles sont indispensables.
    On assiste alors à certains moment de la vie à des dépressions importantes, des remises en questions, des prises de conscience de l'absurdité de la vie actuelle.
  • Mais il faut savoir que le Chakra Couronne est rarement ouvert naturellement. Son ouverture se fera au fur et à mesure de votre évolution spirituelle, et du travail fait sur les autres chakras.

Action thérapeutique :

Auccune sorte d'intervention ne peut se faire sur Sahasrara. Toute "manipulation" serait suicidaire.

Sexe et tantra

Il est remarquable de voir comment notre relation sexuelle, quand elle est en pleine conscience avec un être cher, nous permet d'accéder à des états particuliers d'harmonie et d'extase.

La jouissance devient lumière et éclaire d'un jour nouveau la relation aux autres et son propre MOI.

Si les partenaires, de sexe opposé ou de même sexe, investissent l'acte sexuel pleinement, il en ressort une intensité que seuls les mystiques ressentent.

Ainsi l'acte sexuel met en communication deux êtres dans leurs dimensions divines et sacrées.

La sexualité n'est pas que le sexe mais l'ensemble du corps et de l'esprit dans la rencontre avec l'autre.

Le Tantrika (praticien du TANTRA) développe ses sens pour les mettre en communion avec tout l'univers dans sa vie courante.

Le TANTRA est sans tabou et toutes les pratiques sont permises sous réserve qu'elles soient dans le respect de soi-même et des autres. Il ne cherche pas le sens moral des choses mais l’expérience du comment.

La recherche est dans l’accomplissement. C’est la réunification de la dualité de l’énergie et de la conscience. Le Tantrika ouvre son égo au monde dans la conscience de l’instant divin. Il crée ainsi un nouvel art de vivre, une nouvelle façon de s’aimer et d’aimer les autres.

Quand à l'éjaculation, elle est souvent retenue dans le TANTRA car elle permet ainsi d'arriver à un orgasme sans éjaculation mais d'une intensité qui embrase le corps tout entier.

La relation sexuelle peut être une performance physique chez l'homme et souvent la démonstration de sa puissance masculine. l'éjaculation en est alors le sommet. Néanmoins l'acte sexuel sans éjaculation met en jeu nos énergies les plus subtiles pour nous amener à une extase, bien au delà de notre être, dans la communication universelle, le monde du Dieu SHIVA.

Cette extase surpasse, et de très loin, la simple jouissance sexuelle. Nul ni rien dans ce monde ne peut être éprouvé de meilleur.

Nous appelons cela le réveil de la KUNDALINI. La Kundalini est l'énergie qui réside en chacun de nous. Elle est représentée par un serpent lové à la base de notre colonne vertébrale, précisément à l'emplacement du périnée. Quand la Kundalini s'éveille, le serpent se déroule le long de la chaine des CHAKRAS, nous remplissant ainsi de son énergie. Cette montée en puissance peut prendre diverses formes et la pratique du Tantra provoque ce réveil d’une façon plus ou moins intense et forte en fonction des individus.

C'est l'expérience la plus extraordinaire du Tantra, être en communication avec soi-même, son partenaire et en parfait éveil avec le monde qui nous entoure.

Pour arriver à ce stade, le tantrika doit éveiller ses sens au monde : la vue, l’ouie, le toucher, le goût, l’odorat dans une unité qui l’associe à l’univers en intériorisant pleinement ce contact.

Comme dans le yoga, le tantrika développe son énergie à partir du souffle.
Le souffle ou le non-souffle soutiennent en lui l’énergie de la Kundalini.

L’expiration (Apana) est liée à ce qui matériel, à ce qui nous limite et à la souffrance.
L’inspiration (Prâna) est l’accès au beau et au bon, en lien avec le cœur.

Par ce mouvement incessant de la respiration, notre corps et notre esprit sont en perpétuelle activité.

Certains exercices du Tantra nous font prendre conscience de la puissance du souffle et de la nécessité de la maîtriser afin d’accompagner l’énergie fondamentale en nous.

Dans les structures (exercices) tantriques, la posture, le souffle et l’éveil des sens amenent les tantrikas à un lien sensuel jusqu’à l’orgasme avec leur partenaire. Cela développe une sexualité plus sensuelle et plus créatrice ainsi qu’une vie plus présente au monde.

Tantra Gai

Tantra Gai

Commenter cet article

L`infini puissance du coeur (DVD & Livre)

Superfood maya

Encouragez les artisans mayas, incas et aztèques du Guatemala :  www.store.mayanmajix.com/?click=1040

---------------------------------------------------------------------------------

 

À PROPOS DU FILM

Le réalisateur du film ‘LE SECRET’ nous offre ce film unique qui transforme notre vision de la vie grâce à l’extraordinaire puissance du cœur.

Avec des icônes actuelles, véritables sources d’inspiration comme Paulo Coelho, Maya Angelou, Deepak Chopra, Isabel Allende et Eckhart Tolle, ce film – comme le livre du même nom – apporte la preuve fascinante que notre cœur est bien plus qu’un simple organe… et qu'il peut réellement transformer notre regard sur l’argent, la santé, les relations ou le succès.

Ce film est une expérience qui va vous faire découvrir… et redécouvrir… ce trésor dans votre poitrine.

Articles récents

L'expérience psychédélique (Meilleur vendeur)

L'expérience psychédélique

 

L'expérience psychédélique

L'expérience psychédélique est un manuel basé sur Le Livre des Morts Tibétain. Comme son titre le suggère, il est une invitation au voyage... psychédélique. Leary, Metzner et Alpert nous dévoilent ainsi les meilleures recettes pour franchir les espaces illimités de la conscience et pour en ramener la sagesse.
Cette édition présente la traduction française de l’œuvre par Frédéric Streicher.

Timothy Leary (1920-1996) obtint un Ph.D en psychologie clinique à la Berkeley University, et travailla également en tant que directeur de recherches psychologiques à l'hôpital Kaiser à Oakland. Puis, jusqu'en 1963 (où on le contraint à démissionner), il effectua de nombreuses sessions psychédéliques au Centre de recherches sur la personnalité de l'Université de Harvard. L'aventure psychédélique de Leary commença en 1960 lorsqu'il consomma pour la première fois les « champignons sacrés » au Mexique. Ceci le mena à rédiger différents ouvrages basés sur sa théorie selon laquelle l'évolution humaine positive n'est possible que grâce à l'expérience psychédélique. Tim Leary est décédé des suites d'un cancer de la prostate en 1996. Achetez ici


 

Hébergé par Overblog